Your attention please !!!

Aujourd’hui, ce blog existe depuis maintenant 11 ans et inutile de vous faire languir, il va cesser d’exister, pourquoi ? Tout simplement, parce qu’aujourd’hui les réseaux sociaux ont un peu tué le blog, en effet pourquoi écrire un billet alors qu’on peut le faire sur FB, plus besoin de mettre de lien ou ce genre de chose, ensuite, le blog qui doit être un espace de partage n’est plus, il faut dire la vérité, youtube l’a tué également.

Mais, car il y a un mais, je vais conserver tous mes messages (en privé) mais sur mon autre blog, celui à mon nom et qui continuera lui à être mis à jour dans la catégorie « Les Cultures… » et qui sera visible par tous. Pourquoi ? sans doute une petite nostalgie, une envie d’avoir un truc à soi et après tout on ne sait jamais ^^.

Merci de m’avoir suivi.

LG G4

Je ne comptais pas vraiment changer de téléphone si tôt, je voulais attendre la fin de l’année et le renouvellement du Nexus, mais voilà je n’ai pas pu résister à une superbe grosse promotion de Rue du commerce, j’ai donc fini par craquer. J’ai donc acheté un LG G4, tout juste sorti, blanc en version 32 Go, voici ces caractéristiques :

– Android 5.1 Lollipop
– Taille d’écran 5,5 pouces, technologie d’écran IPS Quantum
– Définition 2560 x 1440 pixels, résolution 538 ppp
– CPU Snapdragon 808 64 bits, 2 coeurs A57 (1,8 Ghz) + 4 coeurs A53 (1,44 Ghz)
– GPU Adreno 418
– Mémoire RAM 3 Go
– Mémoire interne 32 Go et micro SD
– Appareil photo 16 Mpx avec objectif f/1.8 et autofocus laser
– Caméra frontale 8 Mpx (f/2.0)
– 4G (LTE), Wifi, etc…
– Batterie 3000 mah amovible
– Dimensions 148,9 x 76,1 x 9,8, 155 g
– 699€ pour la version cuir et 649€ pour les autres

LGG4_03

Tout d’abord, ce téléphone est légèrement incurvé ce qui facilite grandement sa prise en main, ensuite il est dépourvu de boutons aussi bien façade que sur le côté, ce qui est assez agréable, très épuré. A vrai dire, les boutons sont derrière pour le son et le on/off. Mais ce qui frappe vraiment c’est l’écran, il est tout simplement splendide c’est une vraie réussite, il a de très jolies couleurs.

Niveau rapidité, inutile de dire que ces 6 CPU en 64 bits font de lui une bête de course, l’appareil reste toujours fluide même en utilisation intensive malgré une chauffe parfois importante mais sans être dramatique comme sur le Snapdragon 810. Ici tout est parfaitement maitrisé et l’appareil ne perd strictement rien de sa puissance, ajouté à cela 3 Go de RAM et vous voilà avec un bête de course, on prend donc plaisir à l’utiliser notamment pour les jeux un peu gourmands.

Ensuite niveau photo, là je dois dire que je suis resté un peu sur le cul, le dorsal de 16 Mpx avec visée laser (carrément) et stabilisateur est tout simplement fabuleux avec une ouverture à F1.8 qui lui donne une longueur d’avance en basse luminosité sur la concurrence, dans ce domaine il écrase l’Iphone 6 sans conteste et est pour le reste largement à la hauteur du Samsung S6. A cela vous pouvez ajouter un mode entièrement manuel où tout est paramétrable et il se hisse largement au niveau d’un bridge, c’est assez remarquable pour être signaler, ce photophone est vraiment sublime, une vraie réussite. Ensuite vient le frontal avec 8 Mpx, c’est idéal pour faire des selfie, l’image est net et l’on peut la déclencher avec une gesture, non vraiment il n’y a rien à dire la dessus, LG signe coté photo un sans faute pour moi. Bien entendu la vidéo est aussi au rendez vous et sans les bugs du Z3+ ^^, mais bon, n’étant pas un grand fan de vidéos…

Ensuite l’environnement LG, tout d’abord, je n’ai pas pris le S6 car je déteste l’environnement de Samsung, c’est une vraie usine à gaz, une horreur, quand au Z3+, téléphone que j’avais d’abord préféré, ses problèmes de chauffe et de bugs m’ont refroidi. Alors pour l’environnement LG, je l’aime bien car il est simple et sobre, parfois un poil trop, mais il reste lisible et efficace. Les appli maison sont assez bien faites comme Messagerie ou Agenda, je suis plus partagé sur LG world où on ne trouve pas trop de trucs notamment pour Messagerie, ou LG Health qui pour ma part ne sert à rien à part me dire mon nombre de pas et que mon poids idéal est de 76 Kg, soit loin du compte, lol.

Les points faibles, l’autonomie bien sur, comme tout les grands smartphones, impossible de tenir plus de 2 jours en faible utilisation et plus de 24h en intensive, c’est vraiment dommage. Ensuite, il y a parfois un très léger ralentissement dans l’affichage du tiroir des applications si je voulais pinailler et le fonctionnement des Smart settings est parfois aléatoire.

Le téléphone est donc très bien tenu en main, la finition est belle, l’écran est confortable, les performances sont là, la photo est magnifique, à cela on ajoute plein de petites fonction comme Smart lock ou Knock code (pour verrouillage de l’appareil), bref, c’est vraiment un téléphone fantastique qui est dispo en plus avec de superbes coques en cuir.

Ant-Man

Cet après midi, nous sommes allés voir Ant-Man au ciné et je dois dire que j’ai bien aimé. Honnêtement je pense que je n’aurais pas été voir ce film par moi même, tant le sujet me paraissait ridicule, mais finalement, on passe un bon moment. Ce n’est certes pas le film de super héros que je préfère, mais c’est très bien fait, parfois drôle et cela se suit avec plaisir, à voir donc.

Years & Years

communion-b-iext29190478Cela fait longtemps que je suis Years & Years, j’ai trouvé ce groupe grâce au chanteur Olly Alexander (25 ans et gay) que j’avais découvert dans le film Bright star et surtout la série Skins, j’avoue aussi que j’avais depuis un faible pour l’acteur ^^. Bref, ce groupe (de 3 hommes) sort son premier véritable album, Communion (17 titres pour la version deluxe, 14 normalement), très électropop.

Et je dois dire que j’ai beaucoup aimé, le talent paye enfin, et je suis content de les avoir connu avant cela. Car je le dis tout de suite, je pense qu’ils vont faire sacrément parler d’eux, il ne peut en être autrement, ils ont du talent. Les chansons sont entrainantes, rythmées, d’autres ont une forme de balade, mais toutes parfaites pour les dance floor.

Olly Alexander réussit avec sa voix à nous faire passer l’émotion de la chanson et c’est là son grand talent, il avait le même quand il était acteur, il était lumineux, ce type dégage vraiment quelque chose, autant par son image que par sa voix, toujours claire, jamais dans l’excès. Je ressens parfois même de la mélancolie dans sa voix, Without et King en acoustique fournissent un superbe exemple de sa merveilleuse voix. Pour ma part, j’adore presque tout, mais j’ai tout de même une certaine préférence pour Real (clip tourné avec Ben Whishaw qui danse), King ou encore Shine, mais j’aime beaucoup certaines balades comme Without, bref, vous l’aurez compris cet album me plait beaucoup.

Je ne peux que vous conseiller de l’écouter de toute urgence.

Les Minions

Cet après midi, nous sommes allés voir Les Minions au ciné et je dois dire que j’ai vraiment aimé. Ces petits personnages m’ont toujours fait rire et je n’ai pas été déçu par le film malgré un léger creux au milieu. On suit donc les aventures de Kevin, Bob et Stuart à la recherche du méchant boss dont ils rêvent. Ce film est donc complément con mais tellement drôle.

Terminator Genisys

Cet après midi, nous sommes allés voir le dernier Terminator au ciné et je dois dire que j’ai trouvé cela moyen. J’attendais vraiment mieux de cet opus, c’est sans surprise, tout y est « routinié », Schwarzenegger se balade dans le film et apporte une touche d’humour mais on est loin des 2 premiers volumes. C’est donc un bon film popcorn mais sans plus.

DanMachi

1Gl2JCzJe viens de finir un nouvel anime DanMachi (Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka) et je dois dire que j’ai vraiment bien aimé. C’est un anime en 13 épisodes qui parait sans prétention mais qui m’a permis de passer un très bon moment en sa compagnie. Les personnages sont attachants, surtout Bell, c’est souvent drôle, les couleurs sont sympathiques et l’histoire est intéressante. On ne se prend pas la tête. L’anime ressemble parfois un peu trop à un jeu vidéo mais Bell nous fait tout oublié, j’espère qu’il y aura une deuxième saison.

Voici le synopsis : L’histoire se déroule dans la ville d’Orario, aussi appelée Dungeon car elle renferme un sombre labyrinthe sous-terrain, où de nombreux guerriers intrépides veulent vivre dangereusement. Bell Clanel est un jeune garçon qui veut devenir plus fort après avoir été sauvé d’un minotaure par la belle Eyes Warenstein, dont il tombe éperdument amoureux. A ses côtés, Clanel peut compter sur Hestia, une divinité immature, qui est tombée amoureux de lui.